Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

« Il était une fois une dizaine de jeunes hommes, sortis de la guerre, décidés à construire l'Europe, à la recherche d'une méthode nouvelle pour incarner leur volonté de servir l'intérêt général. Ils découvrirent la Jeune Chambre Economique. Ils redécouvrirent le civisme. Ils le conjuguèrent d'une manière moderne en partant de l'économie et en lui donnant une dimension internationale… » - Yvon CHOTARD , préface de Agir et Réussir , 1991.
Yvon CHOTARD propose à de jeunes chefs et cadres d'entreprise de fonder la JCEF en se ralliant au concept de Jeune Chambre Internationale né aux Etats-Unis*. L'association sera indépendante de tout courant politique, religieux ou syndical.

En 1976, la Jeune Chambre Economique Française obtient la reconnaissance d'utilité publique.
* « L'Association des Jeunes Hommes pour le Progrès Civique", fondée en 1915 par Henry Gissenbier, devient « Junior Chambre International » en 1944, lors du 1 er Congrès des huit organisations nationales du continent américain à Mexico.

--------------------------------

Clichy-La-Garenne, le 28 octobre 2006


Candidature au poste de Secrétaire Général et VP Développement de la JCE des Hautes de Seine

Mon objectif :
Faire en sorte que nos observateurs et postulants deviennent les leaders de demain et s’engage à la prise de responsabilité dans notre JCEL et notre mouvement.


« Nulle part ailleurs, qu’à la Jeune Chambre il est possible de … »


La question qui est posée aujourd’hui au travers de cette lettre est Pourquoi ? Je pourrais répondre parce que… et parler de mon parcours passé à la Jeune Chambre, mais cela aurait-il un sens à vos yeux ? Je ne pense pas…

Alors pourquoi cette candidature ? En toute authenticité, parce il me semble que nulle part ailleurs qu’à la Jeune Chambre Economique il est possible de témoigner chaque jour, tant les uns et les autres, de tout ce que nous avons vécu et réalisé d’unique au sein de notre mouvement.

Karine Baudoin candidate à la Présidence de la JCEF en 2006 écrivait : « Nulle part ailleurs, ET POURTANT : nous sommes trop peu nombreux à pouvoir aujourd’hui revendiquer le privilège d’avoir fait réfléchir nos élus sur un problème crucial d’urbanisme, contribué au succès d’un brevet révolutionnaire pour la vie de nos concitoyens ou éclairé les visages d’enfants blessés par la vie ! »

Durant 9 ans passée à la JCE, j’ai agi selon ma conscience, orienter par les valeurs qui me sont chères au travers de notre credo, en posant des actes : membre de commission, directeur ou co-directeur de commission, re-développement d’une Jeune Chambre, relation presse… mais jamais dans un bureau.

Une candidature à la fonction de Secrétaire Général et de VP développement, avec une équipe est la meilleure façon pour moi à ce jour, de m’engager à la JCE en proposant aux observateurs, aux postulants de construire et de transmettre ensemble cette JCE que nous rêvons…

Pourquoi ? Parce que le temps passe… 9 ans déjà à la JCE, plus que 5 ans… pour moi

Pourquoi ? Parce que envie de donner envie de dire, de voir et d’entendre que « Nulle part ailleurs qu’à la Jeune Chambre il est possible de … »


Lauric Duvigneau

 

- Pour connaître ce mouvement  sur WIKIPEDIA : http://fr.wikipedia.org/wiki/JCEF

Site internet :
http://jce92.org ou www.jcef.fr  

 

Tag(s) : #Engagement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :