Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La notion d’égalité des chances et de lutte contre les discriminations est de plus en plus présente dans le débat public. Une question qui intéresse de plus en plus les Entreprises et les administrations. Au-delà du cadre législatif, quelles sont les stratégies à mettre en œuvre en la matière ?


Plusieurs niveaux d’implications sont envisageables : [inclure la diversité dans les valeurs] de l’organisme ou de l'entreprise et la mise en conformité avec la loi ; [intégrer la diversité dans la gestion des ressources humaines] par des actions spécifiques en matière de recrutement, de promotion, de formation… ; [intégrer la diversité dans la stratégie de l’organisme ou de l'entreprise], celle-ci étant considéré comme un véritable atout et un capital à valoriser ; [concevoir la diversité comme une composante de l’identité] de l’organisme ou de l'entreprise et la mettre en avant comme un atout.


L’origine du discours sur la diversité remonte à la victoire de l’équipe de France de football, en 1998, et à la promotion de la France « black-blanc-beur », indique Olivier Théophile. Les entreprises ont été confrontées à l’existence de la discrimination à partir du moment où les enfants des immigrés de l’après-guerre ont postulé à des emplois de cadres, où ils n’étaient pas présents traditionnellement. Au-delà de la discrimination directe, une autre forme de discrimination, plus indirecte tombe également sous le coup de la loi.


D’un point de vue sociétal, la lutte contre les discriminations est récente et mise en exergue pour la première fois scientifiquement par Jean-François Amadieu. En 2004, ce dernier, dans le cadre d’une étude, a envoyé un nombre important de CV quasiment identiques, mais en modifiant à chaque fois un élément (sexe, consonance du nom, handicap, provenance géographique…). Résultat : le profil « standard » (homme, blanc, originaire d’un quartier réputé) recevait cinq fois plus de réponses positives qu’un profil dont le nom était à consonance étrangère. Les profils faisant état d’un handicap étaient encore moins bien lotis.


Au niveau politique, plusieurs actions depuis 1998 ont visé à lutter contre les discriminations et dépassent les clivages politiques traditionnels : la charte de la diversité signée par 400 entreprises, des négociations entre les organisations syndicales et le Medef, en 2005.
La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE), inaugurée en 2005, a écrit aux patrons des 100 plus grandes entreprises françaises pour leur rappeler qu’elles devaient agir pour réduire les discriminations, au risque d’être poursuivies par la HALDE.

 

Cependant, [Manager la diversité], voilà le [nouvel enjeu] des Entreprises et des Administrations Françaises dans les années à venir. Les Entreprises Françaises sont encore au tout 1er stade : celui de la [prise de conscience] et du travail sur les discriminations à l'embauche. Mais [manager la diversité], c'est l'étape suivante. C'est une fois que la force de travail est diverse, que nous devons [savoir mettre chacun en position de donner tout son potentiel] pour garder la performance antérieure, puis l'accroître...

"Enjeux sociétaux de l'égalité des chances et de la promotion de la diversité" , auteur en autre cité Olivier Théophile, conférence de l'Union Sociale pour l'Habitat, Bordeaux le 19/09/06.

 

Retranscrit par Lauric Duvigneau

Tag(s) : #Entreprise

Partager cet article

Repost 0