Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Photo : Nicolas Sarkozy et François Guéant]

Invité surprise : Nicolas SARKOZY !!!

Invités d'honneur : François Fillon et Charles Beigbeder, Président Directeur Général de Powéo.

Discours d'introduction.

Monsieur le Ministre, Cher François

Cher Charles,

Chers Jeunes Actifs, Cher(e)s ami(e)s,

Mes premiers mots seront bien évidemment pour vous qui êtes ici ce soir, venus si nombreux parfois de si loin. Je salue Rennes, je salue Marseille, je salue Poitiers, je salue Bruxelles! Et je salue Paris et mes amis Philippe GOUJON et Gregory CANAL.

Merci de votre soutien, de votre amitié, de votre énergie, merci de me permettre, en votre nom à toutes et à tous, de transmettre à François qui nous fait l'honneur d'être parmi nous ce soir, et à Nicolas qui porte nos espoirs, ce message d'encouragement pour les mois à venir

Mes cher(e)s ami(e)s... j'avoue que si j'avais été socialiste... bon je vous l'accorde, c'est difficile à imaginer avec la candidature de Ségolène ROYAL, j'aurais le sentiment de m'être trompé, et les Françaises et les Français ne seront pas dupes de celle qui n'est pas une image « juste » comme elle le prétend, mais juste une image. En fait son principal problème, c'est qu'on ne distingue pas vraiment la différence quand elle s'exprime sur un sujet où elle est supposée être compétente et un domaine où elle est réputée ne pas l'être...

Alors oui c'est vrai, je vous l'accorde...incontestablement Mme ROYAL incarne une nette inflexion dans la pensée socialiste... Il y a 5 ans, le candidat d'alors, Lionel JOSPIN, avait tellement foi en ses convictions qu'il proclamait à l'envie que son programme était tout sauf socialiste... ce que les électeurs ont très bien compris puisque leur vote au premier tour a été tout sauf socialiste...

Aujourd'hui, Mme Royal fait encore mieux, son programme est partout, et nulle part. A vrai dire, elle est passés maître dans l'art de l'évitement. Aux questions qui pourraient trahir son indécision, elle répond : « mon opinion est celle des Français » ou encore « ne comptez-pas sur moi pour dire ce qui ne va pas »... quant à l'amalgame entre Israël et le nazisme... Elle ne l'a pas entendu!

Pour résumer... Et je caricature à peine... un peu quand même... Dans le projet socialiste, on ne retrouve rien de concret en matière d'économie, aucune vision internationale, aucune ligne directrice en matière de sécurité... Alors mes cher(e)s ami(e)s, autant vous le dire tout de suite... ne cherchez pas trace dans le projet socialiste de quelques mesures vous concernant... Pour nous, c'est le désert d'avenir!

En préparant mon intervention, je me suis dit qu'il était opportun d'opposer nos projets car la politique, avant d'être une opposition de styles et d'homme [ou de femme], c'est avant tout une confrontation d'idées, et de propositions. Et je le répète, je n'ai rien trouvé dans le programme du Parti Socialiste qui s'adresse aux jeunes actifs...

Le programme socialiste, c'est ensemble mais sans vous !

Or, la France que nous voulons avec Nicolas, c'est celle qui dit « non » à l'assistanat, « non » à l'irresponsabilité et « non » au nivellement des valeurs et des compétences. La France que nous voulons avec Nicolas, c'est celle qui dit « non » au renoncement politique, « non » à la course effrénée à l'endettement, « non » aux intérêts catégoriels.

Avec Nicolas, nous voulons une France qui utilise au maximum le potentiel de ses jeunes actifs, qui sait donner leur chance à tous ceux qui veulent la saisir. Une France qui cessera de léguer une dette en héritage, mais qui au contraire transmettra un actif et un avenir. L'avenir ça ne se décrète pas, ça ne s'impose pas, ça se construit, et ensemble!

Avec Nicolas, nous voulons une France où c'est à chacun selon son mérite, où le travail est récompensé, où les fruits de la croissance sont redistribués selon l'effort de chacun.

Oui, mes cher(e)s ami(e)s, je ne veux pas d'une France où ceux qui fraudent l'assurance chômage, l'assurance maladie, les allocations familiales, ceux qui escroquent les ASSEDIC vivent mieux que ceux qui sont vraiment dans le besoin et qui ne bénéficient plus de ces aides!

J'ai dit chômage?... Ah oui le chômage c'est vrai... Quatre axes de campagne pour Mme Royal... Pas un mot sur le chômage, pas une idée pour la "génération chômage" mes amis! mais j'oubliais "ne comptons pas sur elle pour dire ce qui ne va pas"... Nous ne voulons plus d'une France qui considère que le chômage se règle à coup de subventions. Le chômage isole. Le chômage déconstruit. Le chômage tue.

Donner la chance à chacun de s'en sortir, par le mérite en ne laissant personne sans activité, c'est rompre avec le système actuel. C'est donner à tous la possibilité de s'accomplir humainement, de reprendre confiance pendant ces mois de recherche infructueuse où le doute gagne les plus volontaires.

Cette France de l'hypocrisie, du laxisme et du conservatisme que nous promet la gauche, cette France dans laquelle on nous répète que ce qui est nécessaire est impossible, François, je n'en veux plus, nous n'en voulons plus. François, nous te remettons aujourd'hui nos propositions. Celles-ci reflètent l'esprit des Jeunes Actifs, tout d'abord dans la méthode. Nous avons souhaité impliquer l'ensemble des militants Jeunes Actifs, avec le débat comme seule figure imposée.

Un débat d'expérience et d'expertise. Un débat où s'expriment mères de famille, avocats, chefs d'entreprises, syndicalistes, artistes, enseignants, ouvriers hauts-fonctionnaires, chômeurs, agriculteurs, et ce dans toute la France, dans les DOM et à l'étranger! Un débat qui à l'image des 18 conventions et 280 propositions de l'UMP, s'est poursuivi sur plusieurs milliers d'heures pendant 18 mois de réflexion avec toutes celles et tous ceux qui feront la « France d'après » et qui sont là ce soir.

Sur le fond ensuite, les Jeunes Actifs, c'est une droite éprise de Liberté, et de Fraternité. Sensibles aux notions de responsabilité et de justice, ce qui explique notre attachement à la redistribution fondée sur le mérite. Conscients qu'une liberté d'entreprendre sans entrave est la seule garantie pour maintenir la place de la France dans la compétition internationale. Passionnés d'Europe. Oui, mais d'une Europe qui doit redevenir un grand projet pour la France, et non plus un héritage inconsistant.

Alors tu le verras toi-même, les Jeunes Actifs c'est aussi le développement durable, le commerce équitable, le micro-crédit. Parce que pragmatiques sur tous ces sujets, nous savons que les idéologies avec lesquelles la gauche nous a bercés pendant près de 20 ans sont vaines. Parce que le développement durable passe par la liberté d'entreprendre, le développement économique, et l'enseignement de l'entreprise à l'école, et Charles je sais que tu nous en parleras aussi tout à l'heure. Parce que le micro-crédit du prix nobel de la paix YUNUS, c'est aussi un moyen de responsabiliser de jeunes chômeurs en leur donnant de nouvelles perspectives, et j'ai moi-même eu l'honneur cette semaine de signer une première convention en ce sens à Ploërmel.

La gauche pense que la politique, ce n'est pas de résoudre les problèmes, c'est de faire taire ceux qui les posent. Je vous demande d'avoir ici une seconde de silence pour Nolwen [pas la chanteuse, la jeune militante socialiste]... Et je remets le son parce que Mme Royal, nous ne sommes pas tous tes Nolwen!

Comme tu l'as dit toi-même François, « nous devons avoir un projet qui nous rende fiers de notre engagement, un projet qui persuade les Français que le changement et l'espoir sont chez nous et non chez nos adversaires ». Ce projet, partout en France, nous allons l'expliquer, nous allons le défendre et convaincre, tous unis. Je dis bien unis... Unis au sein de notre famille politique de l'UMP. Rappelez-vous Nicolas au BOURGET en 2004 : « Séparés, un rien nous emportera. Oublions les oppositions du passé. Et ensemble rien ne nous résistera ». Chacune et chacun des nôtres doit comprendre qu'il a sa place et qu'il trouvera à utiliser ses talents. Les talents découverts tout au long de nos débats. Qui n'a pas vu ces débats et ces talents? Qui oserait dire qu'il n'a pas vu ce projet se construire ?

François, tu me permettras de me faire le porte-parole de Nicolas... Mais c'est bien lui qui a invité tous celles et ceux qui veulent "incarner une alternative" à se présenter à l'intérieur de l'UMP. Pour défendre leur projet "loyalement, de manière démocratique et transparente" devant vous le 14 janvier prochain. Aussi soyons libres, mais soyons unis! Unis pour ne plus jamais revivre un 21 avril!

Pour ma part ne m'en voulez pas. Ce n'est pas vraiment une surprise mais entre l'espoir d'une France réconciliée avec elle-même grâce à la rupture, et le risque de perdre tout avenir, j'ai choisi. J'ai choisi le seul qui à mes yeux, avec ses convictions et son courage, est capable de conduire la campagne pour la France : j'ai choisi Nicolas SARKOZY !

Cher François, c'est à toi qu'il revient de porter à Nicolas notre projet qui témoigne de notre loyauté, de notre soutien dans les défis à venir. Dans ces prochains jours de campagne et de combat, ne nous attends pas soumis, mais prêts à garder les yeux ouverts, et à continuer à vous dire, à Nicolas et à toi, ce que nous entendons partout en France des préoccupations de nos concitoyens.

Les Français le savent. Vous le savez. En avril prochain c'est "stop ou encore"!  Ils auront le choix de l'absence de choix, de l'immobilisme, de l'eau tiède de la démagogie, et des solutions en demi-teintes. Ou ils auront le choix de rompre les rangs de l'héritage socialiste pour entrer dans la France d'après, celle de l'ambition, celle de la modernité.

La rupture pour construire ensemble, avec Nicolas SARKOZY

 

Intervention de François Guéant,

Président des Jeunes Actifs de l'UMP

Maison de la Chimie - Paris, le 12 décembre 2006

 

  Soirée après meeting autour de François Guéant...

 

 - Pour voir les vidéos du meeting du 12/12/06 : http://www.dailymotion.com/Real-JaP

 

- Pour connaître ce mouvement : www.jeunesactifs-ump.org/  ET www.jeunes.actifs.rennes.over-blog.com/

 


- Voir reportage du 25/03/2006 sur France 3 Bretagne lancement des JA en Bretagne : http://francois.gueant.blogpremium.com/2006/Mars/26/france3_bretagne.html

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0