Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma Candidature au poste de Président de la Jeune Chambre Economique des Hauts-de-Seine (92)

« Il était une fois une dizaine de jeunes hommes, sortis de la guerre, décidés à construire l'Europe, à la recherche d'une méthode nouvelle pour incarner leur volonté de servir l'intérêt général. Ils découvrirent la Jeune Chambre Economique. Ils redécouvrirent le civisme. Ils le conjuguèrent d'une manière moderne en partant de l'économie et en lui donnant une dimension internationale… » - Yvon CHOTARD †, préface de Agir et Réussir , 1991.

Yvon CHOTARD propose à de jeunes chefs et cadres d'entreprise de fonder la JCEF en se ralliant au concept de Jeune Chambre Internationale né aux Etats-Unis*. L'association sera indépendante de tout courant politique, religieux ou syndical.

En 1976, la Jeune Chambre Economique Française obtient la reconnaissance d'utilité publique.

* « L'Association des Jeunes Hommes pour le Progrès Civique », fondée en 1915 par Henry Gissenbier, devient « Junior Chambre International » en 1944, lors du 1 er Congrès des huit organisations nationales du continent américain à Mexico.

Ma Candidature au poste de Président de la Jeune Chambre Economique des Hauts-de-Seine (92)

Ma candidature au poste de Président de la JCE des Hauts-de-Seine en 2008.

Clichy-La-Garenne le 21 Octobre 2007.

Ma Candidature au poste de Président de la Jeune Chambre Economique des Hauts-de-Seine (92)

« L’espoir n’est pas un état de fait, mais un état d’esprit » Vaclav Havel.

Monsieur le Past-président,

Je vous écris car je souhaite postuler pour la fonction de Président au bureau de la Jeune Chambre Economique des Hauts-de-Seine pour l’année 2008.

Postuler à ce poste pourquoi ?

- Pour donner du sens à notre engagement et à notre folle utopie,

- Pour donner, recevoir et apprendre « à savoir » ou « à ne pas savoir » ou encore « se taire » quand il le faut,

- Pour me surprendre à dépasser mes limites, mes craintes, peurs et prendre en compte l’Autre…

- Pour donner « carte blanche » à la création, à l’initiative individuelle et collective, à l’envie de s’engager, aux rêves à réaliser et faire « confiance » à l’Autre et à son potentiel à se réaliser…

Enfin pour grandir avec vous, afin que chacun d’entre-nous découvre, au travers du collectif, sa « pépite », sa « caverne d’Ali Baba » et la fasse grandir « Ensemble ».

« Oser pour faire » : en développant notre JCE 92,

« Faire pour oser » : par l’action et les actions,

« Oser pour donner envie… » : par la communication.

Voilà les trois axes sur lesquels je souhaite m’appuyer pour préparer la JCE 92 de demain en tenant compte des actions passées ; afin de la consolider et lui donner le rayonnement qu’elle mérite.

Veuillez agréer, monsieur le Past-président, mes sincères salutations.

Lauric Duvigneau

Tag(s) : #Engagement

Partager cet article

Repost 0